Mohammed Idali

Une rencontre entre la calligraphie, la musique et la poésie. Dans Majaz, les lettres calligraphiées prennent des allures de danseuses. Musiques et calligraphies imaginent la trame du tableau. La poésie illustre l’arabesque musicale.